Le métier de Freelance designer

Le Freelance designer, en tant que travailleur en freelance, peut profiter pleinement des avantages liés à sa liberté. Maître de son propre emploi du temps, il calcule à sa guise ses honoraires, sans oublier de protéger ses différentes créations. Il gère aussi sa facturation tout en entretenant les relations avec ses clients. Des anciens étudiants de l’école Limart sont aujourd’hui devenus freelance designer. Ceux-ci donnent des interventions à l’école de temps en temps.

Définition d’un freelance designer

freelance-designer.jpg

Même missions qu’un designer en CDI, un freelance designer doit jouer sur des honoraires afin de satisfaire les attentes de ses clients. Il doit ainsi assurer une prestation de qualité. Un freelance designer est celui qui sait très bien comment calculer ses honoraires au juste prix. Ce calcul doit se faire en fonction du profil et des compétences du designer, du projet… Pour attirer l’attention d’un client potentiel, il doit lui proposer le vrai prix contre ses prestations. Dans ce cas, il doit se baser sur le cahier de charge du client pour pouvoir proposer un tarif intéressant, sans oublier les droits d’exploitation et d’auteurs. Un bon freelance designer accorde plus d’importance aux échanges avec les clients. Créatif, il reste à l’écoute de chacun de ses clients pour pouvoir créer des formes et volumes répondant réellement à leurs besoins. Parmi les rôles d’un freelance designer se distinguent aussi la gestion de la facturation des projets et la protection de ses créations.

La valeur ajoutée pour un travailleur freelance

la-valeur-ajoutee-pour-un-travailleur-freelance.jpg

Si de nombreuses personnes optent pour le travail en freelance, c’est grâce à la meilleure rémunération. En effet, un bon freelance designer peut toucher le double voire le triple du salaire d’un designer en CDI. Mais un travailleur freelance bénéficie aussi d’une liberté. Il peut donc travailler à son propre rythme, sans de voir se soumettre à la pression d’un patron. Par ailleurs, un freelance designer peut déduire les frais. Pour ce faire, il n’a qu’à procéder à la récupération de la TVA sur ses achats.